Andromede

Création pour trombone soliste, image et orchestre
« Andromède est une œuvre qui relie un tromboniste soliste, un orchestre symphonique et un film spécialement conçu sur la musique. La rencontre avec Fabrice Millischer a été déterminante pour imaginer cette création d’un concerto à l’image, le tout étant inspiré par un sujet évocateur et intemporel »

ANDROMEDE : Le court-métrage symphonique

D’après une idée de Thibaut Vuillermet

Réalisation – Bryane Da Cunha
Musique – Thibaut Vuillermet

Avec :
Andromède – Nina Lopata
Poseidon – Raphaël Lecomte
Andromède Enfant – Elisabeth Cherepanova
Les Néréides – Laura Da Cunha & Farrah Sauvat

Équipe technique :
Scénario : Bryane Da Cunha & Thibaut Vuillermet
Assistant Réalisateur : Guillaume Ruchaud
Chefs Opérateurs: Bryane Da Cunha & Guillaume Ruchaud
Maquillage – Morgane Trepos
Decors – Aaricia Corbal
Réalisation VFX – Maxime Vayer
Post-production – Bryane Da Cunha
Photographes Plateau – Guillaume Ruchaud & Emeric Gallego

Partenaires/ Lieux de tournage :
Le Mystère des Falluns
Ville de Caen


Année2021MusiciansFabrice Millischer (Trombone solo)MusicThibaut VuillermetFilm creation Bryane Da Cunha & Thibaut Vuillermet

«  Créer une œuvre symphonique où les images rencontrent la musique. »

Andromede est une œuvre qui relie un tromboniste soliste, un orchestre symphonique et un film spécialement conçu sur la musique. La rencontre avec Fabrice Millischer a été déterminante pour imaginer cette création d’un concerto à l’image, le tout étant inspiré par un sujet évocateur et intemporel

L’Histoire de l’Oeuvre

Dans le cadre de son centenaire, l’Orchestre Symphonique d’Orléans décide de confier à Thibaut Vuillermet la composition d’une œuvre musicale pour trombone, images et orchestre. La co-réalisation du film, partie intégrante et indivisible de l’œuvre, est confiée au réalisateur Bryane Da Cunha. La partie soliste est confiée à Fabrice Millischer (soliste international).
L’œuvre sera créée dans le cadre de deux concerts « centenaire cosmique » les 20 et 21 novembre 2021 au Théâtre d’Orléans.

Le thème de l’œuvre s’inspire de la mythologie d’Andromède et d’un voyage astral.
Depuis 2020, le travail d’écriture de l’oeuvre s’opère de manière quasi simultanée entre la musique et l’image. Le tournage du court-métrage se déroule durant l’été 2021.

Mouvement I

De la terre aux confins de l’univers, nous voyagerons au coeur de la légende de la princesse Andromède.

Elle incarne la nature et la beauté parfaite.

Mais victime de l’insolence de sa mère Cassiopée, elle sera mise au supplice par le dieu Poseidon.

Mouvement II

À bout de force, la princesse trouve refuge dans un souvenir.

Celui de sa rencontre et de ses danses avec les Néréides dans la nature enchanteresse de son enfance insouciante et sereine.

Devenue adulte, elle sera d’une beauté égale aux dieux ce qui attisera la jalousie des Nymphes de Poseidon.

Mouvement III

Pour la punir de sa beauté insolente, Le dieu des océans invoque le monstre. Andromède fait face à son destin.

Elle affronte sa colère de tout son être en puisant sa force dans l’espace et la nature.

A bout de souffle, elle sera sauvée par Persée qui, porté par son cheval ailé, terrassera le monstre. Échappant ainsi au sombre dessein de Poseidon.

« Andromède is a work that connects a solo trombonist, a symphony orchestra and a film specially designed for music. Meeting Fabrice Millischer was decisive to imagine this creation. The concerto and the film function together and are inspired by this evocative and timeless subject.»

« Creating a symphonic piece where images meet music »

Creation of a concert piece for a solo tenor trombone and a symphonic orchestra.

The piece, lasting 20 minutes, will be interpreted alongside the live broadcast of a contemplative film made specifically to interact with the music.The inspiration for this piece is the Andromeda galaxy and the mythological dimension of its character.

Page facebook « Andromede »

Privacy Preference Center